Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 16:00
Les aiguillons de requins du rhetien (Trias sup)

Les aiguillons de requins sont de longues épines servant à soutenir les nageoires dorsales. Cette caractéristique n'existe plus  que  chez le groupe des Heterodontiformes (comme le requin dormeur), mais au Trias les Hybodontiformes possédaient eux aussi cette fameuse épine.

Les fossiles présentés ci-dessous proviennent de deux gisements fossilières d'âge identique. Le premier gisement (G1) et beaucoup plus riche en fossiles que le deuxième (G2). Mais la faune est sensiblement la même.  Deux genres de sélaciens (requins) et peut être un genre de batoide (raies) sont identifiés en G1 et G2 :

 Les sélaciens Romphaiodon nicolensis et Lissodus minimus et chez les batoides peut être le genre Palaeobates.

Autrefois on ajoutait un autre genre au rhetien le "Nemacanthus monilifer", décrit uniquement à partir d'épines trouvées dans ces gisements.

Comme ces épines étaient toujours trouvées  en association avec les dents de deux genres dont les épines étaient inconnues,  ("Hybodus" minor et Romphaiodon nicolensis) et que l'on sait maintenant "qu'Hybodus" minor et Romphaiodon nicolensis ne forment en fait qu'un seul genre valide : le Romphaiodon minor et le Romphaiodon nicolensis. Les scientifiques ont logiquement attribués ces épines aux genres Romphaiodon. Nemacanthus monilifer est donc devenu invalide et supprimé.

Aiguillon de type 1 : Romphaiodon nicolensis

SP 00181         extremité d'aiguillon de 7,5 cm de Romphaiodon nicolensis (gisement 1)


schema d'un aiguillon complet, en jaune le fossile
SP00181



Un autre morceau d'aiguillon de 4 cm de Romphaiodon (gisement 1)

Encore un morceau d'aiguillon de 4 cm de Romphaiodon (gisement 2)

Dent  de Romphaiodon nicolensis de 1 cm (gisement 2)

Aiguillon de type 2: Lissodus minimus ?

Actuellement aucun aiguillon de l'autre genre de sélacien le lissodus minimus n'a encore été trouvé et clairement décrit dans ces gisements.
Une découverte faite il y a quelques années dans le gisement 2 pourrait combler ce manque de fossile même s'il est très fragmentaire.

Aiguillon de type 2 : ce pourrait être du Lissodus minimus, taille 2 cm (gisement 2)

Description : La surface de l'aiguillon est parcourue par des stries longitudinales très prononcées et beaucoup moins nombreuses que chez le genre Romphaiodon. Les denticules sont de forme différentes, ils sont plus massifs et plus allongés.

Comme aucune dents de requins en dehors des genres Lissodus et Romphaiodon n'a été identifiée dans ce gisement, on peut donc raisonnablement attribuer ce fossile à Lissodus minimus.

Toutefois une dent d'un éventuel Palaeobates a été découverte dans le gisement 1, mais pas dans le gisment 2. Un doute minime subsite donc pour l'identification de ce fossile qui pourrait être aussi une épine de raie fossile.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nicolensis 31/10/2009 12:11


Comment as-tu fait pour la reconstruction?
T'es-tu aidé du document suivant (p.36)?
progpal.palass.org/abstracts/progpal2007_abstracts.pdf
Sinon, peux-tu m'indiquer ta source si ne n'est pas toi qui l'a fait personnellement?
À l'aide de ce document, il semble qu'on puisse évaluer la longueur de ton aiguillon à 12 cm comme celui présenté? Toutefois, la hauteur totale de l'aiguillon semble plus faible.
Je crois qu'en connaissant la longueur totale de l'aiguillon, on peut avoir une idée de la longueur du requin. [à multiplier par 7 (Hybodus) à 9 (Heterodontus)]
7 x 12 = 84 ; 9 x 12 = 108 => d'où un requin de longueur comprise entre 84 et 108 cm. Pour mémoire, j'avais évalué la taille de Rhomphaiodon à 113 cm à partir de ma plus grande dent (bulletin de
l'Alast).
Je pense donc maintenant que la taille maximale de Rhomphaiodon doit plutôt se situer aux alentours de 1m20, pas plus, en l'absence de dent plus grandes ou d'aiguillon plus grand.


Dom 01/11/2009 09:48


Salut Manu

C'est bien moi qui ai reconstitué l'aiguillon en dessin, comme il ne manquait que la base, je me suis appuié sur des aiguillons complet de Nemacanthus (aust Cliff).

Pour la longueur je pense être a peu près juste. Pour la hauteur c'est problématique. J'ai eu la bonne idée de prendre un bon paquet de sable du sol avant de taper, vu qu'il y avait eu bq de
changements sur le site, je viens de finir de tamiser, et j'ai trouvé un petit morceau de l'aiguillon à recoler. (1cm de la partie haute de l'aiguillon)

J'ai trouvé aussi une très belle plaque crânienne de Labyrinythodonte (4cm). Les motifs sont très bien conservés, et je vais essayer de comparer, avec toutes les publis. (Je pense que ce pourrait
être un squamosal, mais je n'en suis pas certain.

A+




nicolensis 28/10/2009 18:28


Merci, d'après la photo, j'hésitais entre 11 et 12 mm.


nicolensis 28/10/2009 11:08


Oui, un peu!

Quelle est la hauteur maximale de l'aiguillon SP00181?

Je t'ai piqué la photo du truc que tu penses être Palaeobates et je l'ai mis sur mon blog. Je suis, en effet, en contact avec quelqu'un qui pourra sans doute nous aider. Personnellement, je pense
que ce n'est pas Palaeobates car la couronne n'est pas assez plate.
Pour les "poissons", je pense avoir de nouvelles pistes, notamment avec les Pycnodontiformes.


Dom 28/10/2009 13:36


hauteur 1 cm à la base de l'aiguillon.


nicolensis 27/10/2009 09:21


Quelle est la hauteur maximale de SP00181?
Une superbe pièce

Je viens de trouver dans le gisement 1 des fragments d'aiguillon semblable à celui du type2. J'ai un autre fragment d'aiguillon "en tube"qui pourrait ressembler aux stries du "type 2"? Est-il
possible qu'il y ait deux types d'aiguillon pour un même hybodonte vu qu'il en possédait deux?
Lissodus minimus reste un bon candidat pour ces types d'aiguillon.


Dom 28/10/2009 10:04



Salut

Je me suis aussi posé la question s'ils pouvaient avoir deux types d'aiguillons. Pour l'instant c'est une bonne question je n'ai rien trouvé sur ce sujet.


Par contre pour Lissodus c'est un  mystére...Hybodus tenuis du Muschelk. ressemble aussi fortement (j'en ai trouvé un morceau).

Tu reprends un peux ?
A+



ToM 09/10/2009 16:34


Je ne pense pas car je pense y être passé après toi... De quand date ta découverte?
Et quelle partie du site était-ce??


Dom 12/10/2009 10:08


Salut,

Le 27/09 site D

A+


Présentation

  • : FOSSILIA vosgiensis
  • FOSSILIA vosgiensis
  • : Fossilia vosgiensis est le site d'un passionné de paléontologie habitant les Vosges. C'est aussi un site présentant en photos le massif Vosgien (de la Moselle à Belfort) et de ses environs.
  • Contact

Rechercher